L'Alchimie du bonheur. Connaissance de soi et connaissance de Dieu.

12,00 €
Disponible
  • 130
  • Septembre 2016

Dans l’Alchimie du bonheur, al-Ghazâlî veut permettre à son lecteur de découvrir ce qui constitue la quintessence de la religion musulmane. En une période où il existe tant de déformations de ce qu’est la spiritualité islamique, la traduction soignée de ce traité accompagnée d’une anthologie de textes éclairant les points essentiels évoqués est précieuse et salutaire.

Quantité

L’objectif de cet ouvrage est d’exposer la nature spirituelle du bonheur véritable lequel est lié à la connaissance de soi « en vérité » : « Ton devoir est de te connaître “en vérité”, afin de découvrir qui tu es, comment tu es arrivé sur terre, quelle est ta raison d’être, comment tu peux réaliser le bonheur et en quoi réside le malheur. » Or, ajoute al-Ġazālī, la véritable connaissance de soi permet l’accès à la connaissance authentique de Dieu. Il s’appuie en cela sur la célèbre sentence : « Qui se connaît soi-même, connaît son Seigneur. » Dans l’Alchimie du bonheur, celui qui fut surnommé « la Preuve de l’islam » veut permettre à son lecteur de découvrir ce qui constitue la quintessence de la religion musulmane. En une période où il existe tant de déformations de ce qu’est la spiritualité islamique, la traduction soignée de ce traité accompagnée d’une anthologie de textes éclairant les points essentiels évoqués est précieuse et salutaire.

Voir une présentation du livre sur YouTube

Fiche technique

Référence
9791091300162
Date de parution
Septembre 2016
Collection
Bibliothèque ghazalienne
Hauteur (mm)
220
Largeur (mm)
145
Epaisseur (mm)
13
Poids (g)
220
Format
Broché
Langue
Arabe - Français
Traduction
Chouiref, Tayeb
Pages
130
Al-Ghazâlî, Abû Hâmid

Abû Hâmid al-Ghazâlî naquit à Tûs en 450/1058. Surnommé de son vivant Hujjat al-islâm (la Preuve de l’Islam), il marqua profondément les sciences religieuses et la spiritualité musulmane. Son ouvrage majeur est Ihyâ’ ‘ulûm al-Dîn dans lequel il traite de l’ensemble des sciences religieuses en 40 livres. Il mourut dans sa ville natale en 505/1111.