Education spirituelle et purification des âmes selon la tradition musulmane

10,00 €
En stock
  • 189
  • Avril 2010

Cet ouvrage puisant dans divers grands textes traditionnels, peut-être une introduction au novice vers certains éléments fondamentaux de la vie spirituelle en Islam.

Quantité

"Ce jour là (la résurrection), ni richesses ni progénitures ne seront utiles, seul sera sauvé celui qui vient envers Dieu avec un coeur pur" (saint) .. Coran. Le coeur peut être atteint, et son mal s'aggraver sans que l'on s'en rende compte. Il peut même mourir sans qu'on le sache. Un coeur malade consiste en ce que son porteur ne réagisse pas aux blessures des désobéissances et ne ressent pas l'effet dévastateur de son ignorance de la vérité. Car lorsque le coeur est vivant, il ressent la douleur provoquée par les nuissances qui l'atteignent et par l'ignorance de la vérité en fonction du degré de sa vitalité. Il peut alors ressentir le mal mais ne supporte pas l'amertume du remède. C'est pourquoi il préfère la persistance de la douleur à la gène occasionnée par la prise du remède... Le cheminement du fidèle vers la proximité de Dieu est proportionnel aux efforts de celui-ci pour purifier son coeur et lui donner vie, son âme ainsi se libère des passions, pure elle s'élève d'une station spirituelle à une autre et s'envole vers son bonheur éternel dans la proximité de Dieu. Cet ouvrage puissant dans divers grands textes traditionnels, peut-être une introduction au novice vers certains éléments fondamentaux de la vie spirituelle en Islam.

Fiche technique

Référence
9782916316918
Date de parution
Avril 2010
Collection
Spiritualité musulmane
Hauteur (mm)
210
Largeur (mm)
140
Epaisseur (mm)
12
Poids (g)
300
Format
Broché
Langue
Français
Traduction
As-Saber, 'Abdallah
Pages
189
Al-Ghazâlî, Abû Hâmid

Abû Hâmid al-Ghazâlî naquit à Tûs en 450/1058. Surnommé de son vivant Hujjat al-islâm (la Preuve de l’Islam), il marqua profondément les sciences religieuses et la spiritualité musulmane. Son ouvrage majeur est Ihyâ’ ‘ulûm al-Dîn dans lequel il traite de l’ensemble des sciences religieuses en 40 livres. Il mourut dans sa ville natale en 505/1111.

Jawziyya, Ibn Qayyim al-

Ibn Qayyim al-Jawziyya (1292–1350) était un savant hanbalite syrien spécialiste du fiqh (jurisprudence) et du hadith. Il eut plusieurs maîtres dans les différentes sciences traditionnelles islamiques, dont le plus illustre était Ibn Taymiyya. En dehors de ses travaux érudits portant sur le droit, la science du Hadith et l'étude du Coran, il consacra plusieurs de ses livres à l'exhortation morale et à la spiritualité. Il eut de nombreux disciples, dont les plus connus furent Ibn Kathîr et Ibn Rajab al-Hanbalî. Parmi ses ouvrages traduits en français : Le Sentier des Itinérants  et Les Vertus de l'Invocation de Grâce sur le Prophète, tous deux publiés aux éd. Universel.

Al-Basrî, Hassan

Al-Hassan al-Basrî, de son vrai nom Abu Sa`îd al-Hassan ibn Abi al-Hassan Yassar al-Basrî, né en 642 à Médine sous le califat de Omar ibn al-Khattab était un des plus importants savants musulmans de l'âge classique islamique. Ses parents étaient d'origine perse. Il est connu pour son savoir, son ascèse, et pour avoir transmis nombre de hadiths. Il mourut en 728 (110 A.H.), ou selon une autre version en 737.