Par-delà le miroir

14,50 €
Derniers articles en stock
  • 141
  • Décembre 2011

Les litanies (awrâd) d´Ibn `Arabî qui compose ce recueil étaient récitées par l´élite intellectuelle de son temps tout au long de la semaine après le coucher et le lever du soleil par le Shaykh al- Akbar et ses disciples selon un ordre assez précis et complexe expliqué dans l´introduction...

Quantité

Les litanies (awrâd) d´Ibn `Arabî qui compose ce recueil étaient récitées par l´élite intellectuelle de son temps tout au long de la semaine après le coucher et le lever du soleil par le Shaykh al- Akbar et ses disciples selon un ordre assez précis et complexe expliqué dans l´introduction. Elles constituent par ailleurs un résumé des principes essentiels de la doctrine de l´Unité ainsi que les vérités principales de la révélation islamique. Nourries de l´inspiration la plus sacrée, elles ont une dimension incantatoire que renforce, en arabe, une langue rythmée aux innombrables renvois symboliques et métaphysiques. Accompagnée ici de deux chapitres inédits des Révélations de La Mecque (Futûhât al-Makkiyya) sur l´indigence de la créature et l´Indépendance de son Créateur. Il est augmenté par ailleurs d´une introduction concernant la notion de litanie (wird) dans l´Islâm et chez Ibn `Arabî ainsi que de notes additionnelles par Jean Annestay citant les autres passages de son oeuvre commentant ou développant diverses affirmations contenues dans ces prières et suivies d´une biographie d´Ibn `Arabî par `Abdallâh Penot qui traduit l´ensemble des textes de ce volume. Ibn `Arabî disait de lui-même : « je ne suis ni un prophète, ni un Envoyé, simplement un héritier, quelqu´un qui laboure le champ de la vie future ».  

Fiche technique

Référence
9782908606782
Date de parution
Décembre 2011
Collection
Hikma
Hauteur (mm)
220
Largeur (mm)
140
Epaisseur (mm)
15
Poids (g)
250
Format
Broché
Langue
Français
Traduction
Penot, 'Abdallah
Pages
141
Ibn 'Arabi, Muhyî-l-Dîn

Muhyî l-Dîn Muhammad b. ‘Arabî naquit à Murcie en Andalousie en 560/1165. Parmi son oeuvre immense, les deux ouvrages principaux sont sa grande somme spirituelle al-Futûhât al-Makkiyya et Fusûs al-Hikam dans lequel il résume toute sa doctrine métaphysique. Considéré comme le Shaykh al-akbar – le maître spirituel par excellence –, il a exercé une influence importante sur l’évolution des doctrines de la mystique. Il mourut à Damas en 638/1240.