Comprendre l'Islam

7,50 €
En stock
  • 184
  • Novembre 1976

Cet ouvrage, qui met en lumière les orientations essentielles de l'Islam, est d'un intérêt plus important que jamais, pour situer cette tradition dans sa véritable dimension intérieure et son expression du divin.

Quantité

Le monde musulman est à la fois proche et méconnu. Revendiquant de nos jours un plus large rôle dans le jeu des forces humaines, il attire surtout les regards par les images les plus contingentes de lui-même, celle de la violence des groupes islamistes, ou de l'absence de démocratie dans les pays musulmans. Cet ouvrage, qui met en lumière les orientations essentielles de l'Islam, est d'un intérêt plus important que jamais, pour situer cette tradition dans sa véritable dimension intérieure et son expression du divin. Pour exposer les fondements de la foi islamique, il considère quatre éléments essentiels : la nature et la perspective musulmane, la doctrine koranique et la fonction du Koran, le rôle du Prophète, le soufisme. « ce qui s'impose à notre époque, et même à toute époque s'éloignant de ses origines, c'est de fournir à quelques-uns des clefs renouvelées - plus différenciées et plus réflexives que les anciennes - pour les aider à redécouvrir des vérités qui sont inscrites, d'une écriture éternelle, dans la substance même de l'esprit. »

LDO

Fiche technique

Référence
9782020045148
Date de parution
Novembre 1976
Collection
Points-Sagesse
Hauteur (mm)
178
Largeur (mm)
108
Epaisseur (mm)
9
Poids (g)
120
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Pages
184
Schuon, Frithjof

Né à Bâle le 18 juin 1907, Frithjof Schuon fut à la fois le grand porte-parole de la métaphysique traditionnelle à la suite de Guénon et un maître spirituel de grande envergure. Son oeuvre écrite est considéreée comme un ‘‘chef-d’oeuvre d’équilibre et de nuances’’. Parmi la vingtaine d’ouvrage qu’il publia de son vivant citons Perspectives spirituelles et faits humains qui est un recueil composeé d’aphorismes et d’extraits de lettres ou d’articles, et Comprendre l’Islam. Insistant sans relâche sur l’importance de l’invocation du Nom de Dieu (dhikr Allâh), le Cheikh ‘Isâ Nûr al-Dîn Ahmad – tel était son nom en Islam – s’éteignit paisiblement en invoquant à l’aube, le 5 mai 1998, à Bloomington aux Etats-Unis.