Le livre du Nom de Majesté : Allâh (Bilingue)

19,00 €
Derniers articles en stock
  • 95
  • Février 2020

Le Cheikh al-Akbar Muhy-d-Dîn Ibn ‘Arabî (né en 560/1165 à Murcie (Espagne), mort en 638/1240 à Damas) est l’auteur le plus important du 
Taṣawwuf et l’un des plus abondants de toute la littérature arabe.

Quantité

Le Cheikh al-Akbar Muhy-d-Dîn Ibn ‘Arabî (né en 560/1165 à Murcie (Espagne), mort en 638/1240 à Damas) est l’auteur le plus important du 
Taṣawwuf et l’un des plus abondants de toute la littérature arabe. Parmi ses écrits, qui se chiffrent par centaines, l’ouvrage majeur et bien connu est celui intitulé al-Futûḥât al-MakkiyyahLes Ouvertures mekkoises, ouvrage encyclopédique constituant la somme synthétique de l’enseignement du Cheikh al-Akbar. En relation avec les Futûḥât selon des rapports doctrinaux précis, de nombreux autres ouvrages viennent éclairer et compléter ses matières comme le Kitâb al-JalâlahLe Livre du Nom de Majesté, présenté ici.

Michel Vâlsan (1907-1974), connu en Islam sous le nom de Sheikh Mustafâ ‘Abdel-‘Azîz, est considéré comme le véritable fondateur des études akbariennes en Occident et l’auteur d’une œuvre doctrinale majeure qui s’inscrit dans le prolongement de celle de son Maître intellectuel René Guénon.

C’est en raison de l’intérêt sur le plan métaphysique de ce texte qu’il le traduisit, en l’accompagnant d’annotations d’une richesse exceptionnelle, et le publia en 1948 dans la revue Études Traditionnelles, inaugurant ainsi par ce travail, sa propre œuvre doctrinale toute empreinte de Maîtrise spirituelle.

Fiche technique

Référence
9791095843078
Date de parution
Février 2020
Hauteur (mm)
215
Largeur (mm)
215
Epaisseur (mm)
13
Poids (g)
400
Format
Relié
Langue
Arabe - Français
Traduction
Michel Vâlsan
Pages
95
Ibn 'Arabi, Muhyî-l-Dîn

Muhyî l-Dîn Muhammad b. ‘Arabî naquit à Murcie en Andalousie en 560/1165. Parmi son oeuvre immense, les deux ouvrages principaux sont sa grande somme spirituelle al-Futûhât al-Makkiyya et Fusûs al-Hikam dans lequel il résume toute sa doctrine métaphysique. Considéré comme le Shaykh al-akbar – le maître spirituel par excellence –, il a exercé une influence importante sur l’évolution des doctrines de la mystique. Il mourut à Damas en 638/1240.