Les Parents du Prophète

6,50 €
Disponible
  • 215
  • Avril 2004

Cet ouvrage rassemble les hadîths et les paroles des Savants de l'Islam traitant de la famille du prophète. Il met en avant leur mérite et la place qu'ils occupent dans le crédo musulman.

Quantité

Six siècles séparent la Révélation des Evangiles de celle du Coran. Cependant, jusqu'à l'avènement de l'Islam, il subsista, en Arabie, une communauté d'hommes et de femmes, certes peu instruits, mais dont les convictions religieuses étaient restées saines, les hunafâ' (sincères, purs), éponyme de la communauté religieuse d'Abraham. S'il est communément admis qu'Abû Bakr fut de ces gens là, l'appartenance des parents du  Prophète à cette communauté est moins évidente. Pour autant, est-il permis de les en exclure ? Ou bien encore de dire d'eux qu'ils furent des polythéistes ? Certains sont pourtant assurés qu'ils sont condamnés à entrer en Enfer ! Suyûtî et de nombreux autres savants se sont élevés contre cette ingérence dans les décisions du Maître du Jugement  dernier et cette conception réformiste de la Clémence divine. Faisant d'Allâh un Maître impitoyable, et de Son Envoyé un homme au cœur de pierre ! Mais par-delà les arguments, c'est à la pudeur et au respect dus à la personne du Prophète de l'Islam qu'il est fait appel. A la question : Les parents du Prophète iront-ils en Enfer ou au Paradis ? Que doit-on répondre ? Quels sont les arguments ?

Fiche technique

Référence
9782848620350
Date de parution
Avril 2004
Hauteur (mm)
164
Largeur (mm)
102
Epaisseur (mm)
20
Poids (g)
170
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Traduction
Benchili, Mohamed
Pages
215
Suyûtî, Jalâl al-Dîn al-

Jalâl al-Dîn al-Suyûtî naquit au Caire en 849/1445. Dès l’âge de dix-huit ans, il enseigna le fiqh et délivra des fatwas. Doué d’une polyvalence scientifique remarquable, Suyûtî a écrit des ouvrages sur l’ensemble des sciences religieuses : commentaire du Coran, Hadith, usûl al-fiqh, fiqh, mais aussi histoire, lexicographie, pharmacopée, diététique... Plusieurs de ses ouvrages sont encore des références incontournables comme al-itqân fî ‘ulûm al-qur’ân. Il est mort en 911/1505.