Le Livre du Tawhîd - Traité sur l'Unicité selon le Sunnisme (Kitâb al-irshâd)

13,50 €
Disponible
  • 386
  • 2010

Il existe peu de textes traduits sur la notion d'Unicité divine telle qu'elle est envisagée par l'Islam médiéval, ce qui semble tout de même paradoxal quand on sait la place que cette notion occupe jusqu'à ce jour au sein de la communauté musulmane. Le texte de l'imâm al-Juwaynî, qui fut l'un des maîtres du célèbre al-Ghazâlî et d'al-Ansârî, vient combler cette lacune.

Quantité

Il existe peu de textes traduits sur la notion d'Unicité divine telle qu'elle est envisagée par l'Islam médiéval, ce qui semble tout de même paradoxal quand on sait la place que cette notion occupe jusqu'à ce jour au sein de la communauté musulmane. Le texte de l'imâm al-Juwaynî (419-478H/1028-1085), qui fut l'un des maîtres du célèbre al-Ghazâlî et d'al-Ansârî, vient combler cette lacune. Eminent représentant de l'école Ash'arite, Juwaynî composa l'Irshâd comme une réponse implicite aux fatimides dont le pouvoir menaçait l'orthodoxie sunnite. C'est pour ainsi dire la raison d'être du Kalâm (autre nom de la théologie islamique) que de répondre aux questions suscitées par des aureurs jugés, à tort ou à raison,  comme déviants. Les grands thèmes classiques y sont abordés, tels que la question des attributs divins, l'anthropomorphisme, le rôle de la raison, ect... A ce titre, cet ouvrage est une véritable somme, pour qui veut se faire une idée assez précise de ce qu'était la connaissance élémentaire de tout étudiant (tâlib) à une époque où le profane n'avait pas plus sa place en Occident qu'en Orient.

Fiche technique

Référence
9782908087208
Date de parution
2010
Hauteur (mm)
210
Largeur (mm)
140
Epaisseur (mm)
21
Poids (g)
500
Format
Broché
Langue
Français
Traduction
Luciani, J-D, revu et corrigé par Penot, 'Abdallah
Pages
386
Al juwaynî, Imâm al-Haramayn

L'imam al-Haramayn Dhia 'ul-Din Abd al-Malik ibn Yusuf al-Juwayni al-Shafi'i (février 1028- 19 août 1085) était un juriste perse sunnite shafi'i et un théologien mutakallim. Son nom est généralement abrégé en Al-Juwayni; il est également communément appelé Imam al Haramayn signifiant «maître principal des deux villes saintes», c'est-à-dire La Mecque et Médine.