Dictionnaire de l'interprétation des rêves

8,00 €
Rupture de stock
  • 415
  • Septembre 2014

Les rêves font partie de la vie quotidienne des Hommes et les accompagnent de leur naissance à leur mort. De ce fait, connaître leur signification profonde et les messages qu'ils véhiculent est une démarche tout à fait légitime. C'est pour cette raison d'ailleurs que nos illustres savants Mohammed Ibn Sîrîn et Abdelghâni En naboulsi ont composé leurs célèbres ouvrages...

Quantité


Présentation de l'éditeur : Les rêves font partie de la vie quotidienne des Hommes et les accompagnent de leur naissance à leur mort. De ce fait, connaître leur signification profonde et les messages qu'ils véhiculent est une démarche tout à fait légitime. C'est pour cette raison d'ailleurs que nos illustres savants Mohammed Ibn Sirîn et Abdelghâni En naboulsi ont composé leurs célèbres ouvrages. Abou Sa'id Al-Khoudri y rapporte avoir entendu le Messager d'Allah dire: "Lorsque l'un de vous a une vision qui lui plaît, qu'il sache que celle-ci émane d'Allah. Qu'il Le glorifie donc et qu'il n'en parle qu'aux intimes. Et lorsqu'il a une vision qui lui déplaît, qu'il sache que celle-ci émane tout simplement du diable. A ce moment là, qu'il cherche protection auprès d'Allah contre son méfait et qu'il s'abstienne d'en parler. Ainsi, elle n'aura aucun effet néfaste sur lui". Hadith ayant reçu l'unanimité

Fiche technique

Référence
9782911546549
Date de parution
Septembre 2014
Hauteur (mm)
170
Largeur (mm)
110
Epaisseur (mm)
25
Poids (g)
340
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Traduction
Boudjenoun, Messaoud
Pages
415
Al-Naboulsi, 'Abd al-Ghani

Cheikh Abd al-Ghani ibn Ismaïl al-Nabulsi (an-Nabalousi) (19 mars 1641 - 5 mars 1731), éminent érudit musulman sunnite et soufi, naquit à Damas en 1641 dans une famille de savants islamiques. Son père, Ismaïl Abd al-Ghani, était juriste à l'école Hanafi de l'islam sunnite et a grandement contribué à la littérature arabe. Il était orphelin à un âge précoce.

Avant l'âge de 20 ans, il enseignait et donnait des avis juridiques formels (fatwa). Il a rejoint les ordres mystiques Qadiriyya et Naqshbandi. Il étudie ensuite en isolation dans sa maison pendant 7 ans en étudiant par expériences divines. Il a enseigné à la mosquée d'Umawi à Damas et à la madrasa de Salihiyya, devenant célèbre dans toute la région en tant que savant islamique accompli. Il a beaucoup voyagé : Istanbul (1664), le Liban (1688), Jérusalem (1689), la Palestine (1689), l'Egypte (1693), l'Arabie (1693) et Tripoli (1700).

Il est mort et a été enterré à Damas en 1731 à l'âge de 90 ans.

Ibn Sîrîn, Muhammad

Mohamed Ibn Sîrîn, né en 654 à Bassora, Irak et mort en 731, est un spécialiste musulman de l’interprétation et l'analyse des rêves en Islam, pionnier en matière d'onirocritique musulmane. Il était imam et contemporain d’Anas Ibn Mâlik.