Recueil de Hadîth Qudsî

4,90 €
Disponible
  • 127
  • Septembre 2006

Le hadith Qudsî se distingue du Hadith Nabawî (tradition prophétique, parole du Prophète) par l’inclusion de paroles divines dans le discours, paroles qui viennent toujours en mode direct, à la première personne, souvent dans un dialogue échangé entre Dieu et Ses serviteurs : Prophètes, hommes, ou anges...

Quantité

Présentation de l'éditeur : Le hadith Qudsî (Tradition sacrée), appelé également Hadith Ilâhî ou rabbânî (tradition Divine ou Seigneuriale), se distingue du Hadith tout court, qui sous-entend, le hadith Nabawî (tradition prophétique, parole du Prophète) par l’inclusion de paroles divines dans le discours, paroles qui viennent toujours en mode direct, à la première personne, souvent dans un dialogue échangé entre Dieu et Ses serviteurs : Prophètes, hommes, ou anges. Entre le Coran (parole de Dieu) et le hadith parole du Prophète, le hadith Qudsî a un statut intermédiaire. Il a la caractéristique d’être dans sa quasi-totalité annonciateur de l’immense Miséricorde de Dieu, et de la valeur des œuvres pieuses. L’imam al-Nawawî, grand traditionniste dont les ouvrages les plus célèbres traduits en français sont : Les quarante hadiths, Les Jardins de la piété (Riyâd al-Sâlihîn), le livre des invocations (al-Adhkâr), recueille dans ce livre un grand nombre de hadiths Qudsî qu’il classe par thème pour faciliter l’accès aux lecteurs, Il est mort à Nawâ (Syrie) en l’an 1277 J.C.

Fiche technique

Référence
9782911509698
Date de parution
Septembre 2006
Hauteur (mm)
172
Largeur (mm)
110
Epaisseur (mm)
7
Poids (g)
110
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Traduction
As-Saber, 'Abdallah
Pages
127
Nawawî, Muhyî-l-Dîn al-

L'imâm naquit à Nawâ en l'an 631 de l'Hégire. Son père, Sharaf, fort pieux à ce qu'on raconte, dirigea son éducation et son orientation. A l'âge de 19 ans, après avoir fait le tour des cheikhs de Nawâ et de l'enseignement qu'ils donnaient, il partit en compagnie de son père à Damas, capitale administrative et politique de la région, mais aussi et surtout capitale des sciences et des arts, pour y étendre la sphère de ses connaissances. En 665, il succéda au titre de recteur de l'Ecole Dâr Al-Hadîth Al-Ashrafiyya après l'imâm Abû Shâma, et assuma cette fonction jusqu'à sa mort. Il suppléa aussi occasionnellement le cadi Shams Ad-Dîn Ibn Khallikân, l'auteur du Wafayât Al-A‘yân, pour le remplacer à la tête de l'école dite Al-Madrasa Al-Rukniyya. L'imâm An-Nawawî écrivit un grand ombre d'ouvrages. La plupart de ses travaux sont relatifs au Hadith, au fiqh et à la lexicologie arabe. Il rendit le dernier soupir au cours du dernier tiers de la nuit du mardi 24 Rajab de l'an 676.