L'Islam expliqué aux enfants (et à leurs parents)

9,10 €
Rupture de stock
  • 180
  • Janvier 2012

Je raconte ici l’islam et la civilisation arabe à mes enfants nés musulmans, à tous les enfants quels que soient leur pays, leur origine, leur religion, leur langue et aussi leurs espérances. Je ne cherche pas à convaincre, je raconte objectivement et simplement l’histoire d’un homme devenu prophète, l’histoire aussi d’une religion et d’une civilisation qui a tant apporté à l’humanité.

Quantité


Je raconte ici l’islam et la civilisation arabe à mes enfants nés musulmans, à tous les enfants quels que soient leur pays, leur origine, leur religion, leur langue et aussi leurs espérances. Ceci n’est surtout pas un prêche, ni un plaidoyer. Je ne cherche pas à convaincre, je raconte le plus objectivement et le plus simplement l’histoire d’un homme devenu prophète, l’histoire aussi d’une religion et d’une civilisation qui a tant apporté à l’humanité. J’explique aussi, dans cette nouvelle édition, comment cette religion, ses principes et ses valeurs ont été détournés et mis au service d’une idéologie fanatique. Plus que jamais l’enseignement de l’islam et des autres religions monothéistes doit être étendu et approfondi. Je suis enfin tenté de dire que l’islam est ici expliqué aux enfants ainsi qu’à leurs parents.

Fiche technique

Référence
9782021064421
Date de parution
Janvier 2012
Hauteur (mm)
190
Largeur (mm)
110
Epaisseur (mm)
17
Poids (g)
180
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Pages
180
Ben Jelloun, Tahar

Tahar Ben Jelloun  est un écrivain, poète et peintre franco-marocain né le 1er décembre 1947 à Fès (Maroc). Il est titulaire du prix Goncourt pour son roman La Nuit Sacrée.

À partir de 1972, il écrit de nombreux articles pour le quotidien Le Monde. En 1975, il obtient un doctorat de psychiatrie sociale. Son écriture profitera d'ailleurs de son expérience de psychothérapeute (La Réclusion solitaire, 1976). En 1985, il publie le roman L'Enfant de sable qui le rend célèbre.

Il obtient le prix Goncourt en 1987 pour La Nuit sacrée, une suite à L'Enfant de sable. En janvier 2003, il annonce sa candidature à l'Académie française, mais la retire le mois suivant. En 2008, il est élu membre de l'Académie Goncourt, en remplacement de François Nourissier démissionnaire.

Il participe en octobre 2013 à un colloque international au Sénat de Paris sur l'islam des Lumières avec Malek Chebel, Reza, Olivier Weber, Abdelkader Djemaï, Gilles Kepel et Barmak Akram.

Il écrit plusieurs ouvrages pédagogiques (tel que Le Racisme expliqué à ma fille, 1998, ou l'Islam expliqué aux enfants 2002), et il est régulièrement sollicité pour des interventions dans des écoles et universités marocaines, françaises et européennes.

En novembre 2015, il quitte les éditions Bompiani qui publia ses œuvres en italien pour fonder à Milan La nave di Teseo, une nouvelle maison d'édition, avec Umberto Eco.