Les qualités sublimes du Prophète Mohammed. La morale du Prophète

7,00 €
Disponible
  • 173
  • Janvier 2012

l'Imam Al-Tirmidhî a réuni les traditions qui lui sont parvenues concernant les caractères physiques et moraux du Prophète. Ce livre nous donne ainsi sa description fidèle et précise, loin de l'hagiographie...

Quantité

Présentation de l'éditeur : Dans Al-Chamael al-Mouhammadiya, les caractères du Prophète Mouhammed, l'Imam Al-Tirmidhî a réuni les traditions qui lui sont parvenues concernant les caractères physiques et moraux du Prophète. Ce livre nous donne ainsi sa description fidèle et précise, loin de l'hagiographie. Le Prophète avait d'ailleurs averti que le mensonge à son sujet était gravissime et interdit d'en rajouter sur son compte, lorsqu'il dit : "N'exagérez pas mon éloge comme ont exagéré les chrétiens à propos du fils de Marie. Je ne suis qu'un adorateur ('abd). Ainsi, dites : l'adorateur de Dieu et son Prophète".

Fiche technique

Référence
9782911546198
Date de parution
Janvier 2012
Hauteur (mm)
180
Largeur (mm)
110
Epaisseur (mm)
10
Poids (g)
150
Format
Broché
Format bis
Poche
Langue
Français
Traduction
Haridi, Azzedine
Pages
173
Al-Tirmidhî, Abu 'Aïssa

Abū ‘Īsā Muḥammad ibn ‘Īsā ibn Sawra ibn Mūsā ibn al-Daḥḥāk al-Sulamī al-Tirmidhī. Né en 824 dans le village de Būgh, une banlieue de Tirmidh (Termez, en Ouzbékistan), situé sur les rives du fleuve de Jīhūn (Amou Daria). Sa famille appartenait aux Banū Sulaym. Dès son enfance, il se montra désireux d’apprendre l'islam et étudia auprès des savants de son village puis, à l’âge de vingt ans, se mit à voyager et se rendit dans le Khurāsān, à Kufa, puis en Iraq, à Bassorah et dans le Hijāz, auprès de grands traditionnistes tels que Bukhārī, qui joua un rôle clef dans sa formation à la fois en matière de hadith et de jurisprudence islamique, et Muslim ou encore de spirituels tels qu’Abū Dāwūd al-Sijistānī. Il écrivit neuf ouvrages dont al-Jāmi, référence incontournable, une des six compilations de hadith canoniques de l’islam sunnite, et al-Ilal, où il exposa, entre autres, la méthode qu’il avait adoptée dans la composition d’al-Jāmi‘, sont les plus connus et dont seulement quatre nous sont parvenus. On lui doit d’avoir établi diverses définitions et une terminologie classificatrice plus précise en matière de science du hadith.

Il compte parmi les grands traditionnistes de l’islam. Sa droiture et sa piété l’ont rendu célèbre. Par crainte de Dieu, il pleurait abondamment au point de finir par en perdre la vue les deux dernières années de son existence. Il mourut dans sa ville natale le 9 octobre 892. On lui doit aussi le fameux al-Shamā’il al-Muhammadiyya traitant des qualités et des vertus du prophète Muhammad, “Le Livre de l’Ascétisme”, Kitāb al-Zuhd, et enfin le Kitāb al-Asmā’ wa l-Kunā.