Les sciences arabes en Afrique - Mathématiques et Astronomie IXe-XIXe siècle, suivi de Nubdha fi'ilm al-hisab (Epuisé)

19,00 €
Derniers articles en stock
  • 192
  • Octobre 2011

Dans les bibliothèques du désert, des manuscrits traitent de thèmes scientifiques qui font intervenir les mathématiques et l'astronomie sous diverses formes. Ce livre nous fait découvrir leurs richesses et diversités, tout en contextualisant cette tradition scientifique née au nord de l'Afrique au début du IXe siècle.

Quantité

Dans les bibliothèques du désert, des manuscrits traitent de thèmes scientifiques qui font intervenir les mathématiques et l'astronomie sous diverses formes. Ce livre nous fait découvrir leurs richesses et diversités, tout en contextualisant cette tradition scientifique née au nord de l'Afrique au début du IXe siècle. Dans cette version bilingue de la Nubdha fi ilm al-hisab, un manuscrit arabe inédit datant sans doute du début du XXe siècle et, pour la première fois, traduit en français, Ahmad Babir al-Arawani explique les procédés du calcul dit "indien" dans la tradition mathématique arabe.

SOMMAIRE :

  • MATHEMATIQUES ET ASTRONOMIE EN EGYPTE
  • MATHEMATIQUES ET ASTRONOMIE AU MAGHREB
  • MATHEMATIQUES ET ASTRONOMIE DANS L'AFRIQUE
  • LES MANUSCRITS MATHEMATIQUES ET ASTRONOMIQUES DANS LES BIBLIOTHEQUES
  • NUBDHA FI ILM AL-HISAB

Fiche technique

Référence
9782909550763
Date de parution
Octobre 2011
Collection
Manuscrits du désert
Hauteur (mm)
240
Largeur (mm)
155
Epaisseur (mm)
16
Poids (g)
330
Format
Broché
Langue
Français
Pages
192
Djebbar, Ahmed

Mathématicien, chercheur en histoire des sciences, Ahmed Djebbar est Professeur d’histoire des mathématiques à l’Université des Sciences et des Technologies de Lille. Né en Algérie (Aïn Defla), il fut par ailleurs conseiller du président algérien Mohamed Boudiaf, assassiné le 29 juin 1992. De juillet 1992 à avril 1994, il occupa le poste de ministre de l’Education et de la Recherche en Algérie, dans les gouvernements de Belaïd Abdesselam et de Redha Malek. 

Il est, entre autres, l’auteur de "Une histoire de la science arabe, introduction à la connaissance du patrimoine scientifique des pays d’islam", "L’algèbre arabe, genèse d’un art" (Vuibert, 2005), "L’âge d’or de la science arabe" (Actes Sud, 2005) et " Les découvertes en pays d'Islam" (Editions le Pommier, 2009).

Moyon, Marc

Marc Moyon, docteur en Histoire des mathématiques, est maître de Conférences à l'Université de Limoges.