La nouvelle islamophobie (Epuisé)

6,40 €
Rupture de stock
  • 128
  • Septembre 2003

A partir d'une enquête approfondie et d'une analyse de la rhétorique antimusulmane, Vincent Geisser s'attache à mettre en lumière les anciens et les nouveaux registres de l'islamophobie “à la française” : la crainte et la haine du musulman semblent avoir progressivement succédé à celles de l' “Arabe”, mêlant haine religieuse, racisme et peur des nouvelles “classes dangereuses”.

Quantité


Du livre haineux d'Oriana Fallacci aux “provocations” de Michel Houellebecq, en passant par certaines déclarations d'intellectuels et éditorialistes de renom, l'islam fait depuis peu l'objet de critiques violentes qui se nourrissent de tous les amalgames, notamment avec le terrorisme islamiste l'idée se répand, confortée par les thèses de Samuel Huntington sur le “choc des civilisations”, que l'islam est une religion dangereuse et qu'il représente une menace pour la France et ses valeurs. A partir d'une enquête approfondie et d'une analyse de la rhétorique antimusulmane, Vincent Geisser s'attache à mettre en lumière les anciens et les nouveaux registres de l'islamophobie “à la française”, du mépris chrétien pour la religion musulmane à la xénophobie de l'extrême droite, en passant par l'offensive des “intégristes de la laïcité” ou la haine de l'Arabo-musulman dans certains milieux juifs radicaux : la crainte et la haine du musulman semblent avoir progressivement succédé à celles de l' “Arabe”, mêlant haine religieuse, racisme et peur des nouvelles “classes dangereuses”, les jeunes de banlieues.

Fiche technique

Référence
9782707140609
Date de parution
Septembre 2003
Collection
Sur le vif
Hauteur (mm)
190
Largeur (mm)
113
Epaisseur (mm)
11
Format
Broché
Langue
Français
Pages
128
Geisser, Vincent

Vincent Geisser, né le 15 janvier 1968 à Saint-Mandé (Val-de-Marne), est un sociologue et un politologue français.

Vincent Geisser est docteur en science politique (1995) de l'Université Aix-Marseille III. Sa thèse, Ethnicité et politique dans la France des années 1990 : étude sur les élites politiques issues des migrations maghrébines, est dirigé par Michel Camau. Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Grenoble (1989), de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence (1991 et 1995) et de l'Académie internationale de droit constitutionnel (1991).

Ses principaux thèmes de recherche et de réflexions sont les questions politiques dans le monde arabe, l'islam en France et en Europe et les problèmes relatifs aux discriminations dans les partis politiques français.